Les gorges de Schöllenen

Göschenen, une commune souvent recouverte d’un épais manteau neigeux, se situe à l’extrémité nord du tunnel sommital du Gothard, à 1100 mètres au-dessus du lac. De là, une route aventureuse à travers les gorges de Schöllenen conduit les voyageurs vers les hauteurs d’Andermatt. Aujourd’hui, le parcours est bien desservi par voie ferrée et par route. Mais jusqu’au XIIIe siècle, cette gorge paraissait infranchissable. Une légende raconte que le premier pont des gorges de Schöllenen a été construit par le diable. Parce qu’il n’avait pas reçu la récompense promise par les habitants du coin, il a voulu détruire le pont avec une grosse pierre. Par chance, elle a manqué sa cible et a dévalé la gorge jusqu’à Göschenen, où elle est restée. Cette pierre du diable, qui fait près de 10 mètres de haut, est encore là aujourd’hui. On peut la voir après la sortie de Göschenen, à droite de l’autoroute actuelle.